Site officiel de l'ASNL
 mémoriser mot de passe oublié inscription  

 
 
 

Picot 2016

Bernt Morillon Thouveny architectes & atelier Thibault Terrible.

Dans environ trois ans, l’ASNL évoluera dans l’un des stades les plus modernes de l’hexagone. Dotée d’un toit rétractable et d’une pelouse synthétique, cette arène de 32 000 places sera un atout indéniable dans la progression du club.

L’agrandissement

Pour porter la capacité du stade à 32 000 places assises, une couronne supplémentaire de 15 000 places sera ajoutée en haut des tribunes Schuth, Hazotte et Piantoni. Entre ces deux couronnes, les tribunes situées derrière les buts accueilleront des buvettes et la tribune Hazotte sera dotée de 30 nouvelles loges privatives. Quant aux supporters adverses, ils seront désormais installés dans un nouvel espace situé dans le virage 3 au deuxième étage de cette couronne, directement accessible via une passerelle protégée depuis leur parking. Une coursive entièrement aménagée et fermée sera ouverte au public sous ces trois tribunes. On y trouvera de nombreux points de restauration, mais aussi des espaces ludiques. L’idée est de donner envie aux supporters de passer davantage de temps au stade. De nombreuses idées sont à l’étude par exemple la création d’un espace junior où les parents pourraient laisser leurs enfants pendant le match.


La tribune VIP

La tribune Jacquet sera entièrement dédiée aux partenaires et aux journalistes. Elle sera d’abord élargie vers la rue afin d’offrir des espaces VIP plus grands. Afin de respecter le cahier des charges de l’UEFA, le déambulatoire sera couvert afin de permettre un réaménagement complet du rez-de-chaussée avec des vestiaires beaucoup plus grands, des salles d’échauffements, une vaste zone presse, une zone mixte,…

Visuel du futur stade Marcel-Picot

3 000 places VIP seront disponibles, avec accès depuis le parking P6 (derrière Piantoni) via une grande terrasse située au premier étage coté rue. Les 2 000 sièges actuels de la tribune Jacquet seront réservés aux clients des prestations Espace Stanislas et Chardon bronze, qui bénéficieront également d’un grand plateau complètement ouvert sur le stade et la ville de Nancy. Idem au troisième étage où les prestations seront identiques à ce que le club propose actuellement. Trente loges privatives seront aménagées au quatrième étage. Le dernier palier, qui bénéficiera d’un accès direct depuis l’entrée 2, sera uniquement consacré à la presse avec 300 pupitres, des terrasses pour la télévision, la régie et le PC sécurité.


Le toit 

Le nouveau stade Marcel-Picot sera doté d'un toit fixe. Dans une région où les hivers sont souvent rigoureux, c’était une priorité pour Jacques Rousselot. Le président de l’ASNL a insisté pour assurer un confort maximum aux supporters et faire en sorte que les conditions de jeu soient optimums pour les joueurs. Ce toit permettra également d’atténuer les nuisances sonores.

 

Le financement

Visuel de la tribune Schuth du futur stade Picot

C’est l’AS Nancy-Lorraine qui financera l’intégralité des travaux, soit une facture d’un peu moins de 70 millions d’euros qui sera remboursée sur 30 ans. Pour le club, cet investissement est incontournable pour continuer à progresser. L’objectif est toujours de bâtir la meilleure équipe possible en permettant au club d’accéder à de nouvelles ressources.

 

Les délais

L’AS Nancy-Lorraine doit signer un bail emphytéotique avec la communauté urbaine du grand-Nancy. Le club pourra ainsi effectuer toutes les démarches nécessaires à l’obtention d’un permis de construire. Pour limiter les nuisances occasionnées aux riverains, toute la structure sera fabriquée en usine. Les travaux effectués au stade se limiteront à la pose.

 

La pelouse synthétique

 

dernière mise à jour le 05/10/2011 à 10:16