Retour
Dernière mise à jour le  11/05/2016 à 10:36
11/05/2016 • 10:36
Entraîneur de l'équipe professionnelle

En débarquant à l’aéroport de Roissy le 17 juin 1995, Pablo Correa était loin d’imaginer qu’il venait de poser le pied sur la terre de sa future patrie. Repéré par Carlos Curbelo après une honorable carrière en première division uruguayenne, cet avant-centre opportuniste venait de signer avec l’AS Nancy-Lorraine. Son plan de carrière est alors tout tracé : faire trembler les filets du championnat de France pendant trois saisons, assister à la Coupe du Monde en famille puis rentrer au pays.

Sauf que cela ne s’est pas passé comme prévu. Auteur de 14 buts lors de la saison 1997/1998, Pablo Correa permet à l’ASNL de retrouver la Ligue 1. Il poursuit donc l’aventure en Lorraine jusqu’au 9 décembre 2011. À 34 ans, il passe alors plus de temps sur le banc de touche que sur les pelouses. Il décide de raccrocher les crampons.

Un an plus tard, au terme d’un cycle d’observations et d’études, Pablo Correa devient l’adjoint de Moussa Bezaz… qu’il remplacera 5 mois après une défaite de trop. Engluée dans les profondeurs de la Ligue 2, l’ASNL commence alors à relever la tête et à hausser son niveau de jeu pour finalement retrouver l’élite en 2005.


Durant ces trois saisons, Pablo Correa a construit un groupe généreux et enthousiaste. Il en récolte les fruits de son travail le 22 avril 2006 au stade de France. L’ASNL remporte la coupe de la Ligue. La génération Correa entre dans la légende et continue d’écrire cette belle histoire en éliminant Schalke 04 de la coupe de l’UEFA ou en finissant à la quatrième place de la Ligue 1 en mai 2008.

Adopté par la France, dont il a obtenu la nationalité, Pablo Correa est élu entraîneur français de l’année en 2006 et 2007. Devenu manager sportif, il fait preuve d’altruisme en privilégiant toujours d’abord les intérêts de son club. Après avoir relancé la formation nancéienne et installé durablement le club au plus haut niveau, il annonce son départ à la fin de la saison 2010/2011.

Après une pige de huit mois à Evian-Thonon-Gaillard, Pablo Correa profite de sa liberté pour aller s’imprégner des séances d’entraînement à Naples ou à l’Atlético Madrid. Toujours domicilié dans sa ville de Nancy, il dîne avec Jacques Rousselot, qui lui propose de reprendre les rênes de l’ASNL. Son retour est officialisé le 12 octobre 2013. Deux ans et demi plus tard, après avoir fini deux fois au pied du podium, il emmène à nouveau l’AS Nancy-Lorraine en Ligue 1.

L'album des champions - Photo n°0
Vincent Hognon, Paul Fischer, Pablo Correa, Jacques Rousselot et Romain Terrible
Notre place est en Ligue 1 - Photo n°1
Pablo Correa savoure cette montée.
Nancy-Sochaux - Photo n°2
Pablo Correa
Le Havre-Nancy - Photo n°3
L'accolade de Pablo Correa à Guy-Roland Ndy Assembe (photo Elodie Jouan).
Le Havre-Nancy - Photo n°4
Joueurs et supporters fêtent cette victoire ensemble (photo Elodie Jouan).
L'album des champions - Photo n°0
09/05/2016

L'album des champions

Vincent Hognon, Paul Fischer, Pablo Correa, Jacques Rousselot et Romain Terrible
Notre place est en Ligue 1 - Photo n°1
26/04/2016

Notre place est en Ligue 1

Pablo Correa savoure cette montée.
Nancy-Sochaux - Photo n°2
26/04/2016

Nancy-Sochaux

Pablo Correa
Le Havre-Nancy - Photo n°3
19/04/2016

Le Havre-Nancy

L'accolade de Pablo Correa à Guy-Roland Ndy Assembe (photo Elodie Jouan).
Le Havre-Nancy - Photo n°4
19/04/2016

Le Havre-Nancy

Joueurs et supporters fêtent cette victoire ensemble (photo Elodie Jouan).

L'album des champions

09/05/2016
6
0

À lire aussi

Pro16/03/2016
Culture foot en replay
Correa:
Articles19/11/2015
Correa: "C’est difficile"
Correa:
Interviews09/09/2015
Correa: "Une nouvelle ère"
Correa, trois ans de plus
Articles04/06/2015
Correa, trois ans de plus
La 400ème de Correa
Pro22/01/2015
La 400ème de Correa
Correa ne prémédite rien
Pro17/12/2014
Correa ne prémédite rien

Toute l'actu

C’est aussi votre titre !
Vidéo30/05/2016
C’est aussi votre titre !
Un musée de l'ASNL
Photos29/05/2016
Un musée de l'ASNL
Lendemain de fête
Vidéo27/05/2016
Lendemain de fête
4 000 abonnés en une semaine
Articles26/05/2016
4 000 abonnés en une semaine
Un trophée pour le speaker
Vidéo26/05/2016
Un trophée pour le speaker