Parlons-en avec C. Portelance

Retour
Pro · 21/10/2017 à 08:31
21/10/2017 • 08:31

Christian Portelance, journaliste et ami de l’ASNL, partage ses impressions d’après-match.

Christian PortelanceUn chemin semé d’embûches

Encore un match en demi-teinte de la part des footballeurs de l’AS Nancy-Lorraine. Revenus bredouilles de leur voyage en Corse, ils n’ont pu redresser la barre face à Clermont, au terme d’une rencontre pourtant livrée avec générosité.

Le championnat sera semé d’embûches et l’équipe que Vincent Hognon vient de prendre en mains n’est pas au bout de ses peines. Jamais, elle n’aurait dû abandonner ces points aux joueurs venus du pays des volcans, mais son défaut d’efficacité l’a empêchée de convertir ses bonnes intentions.

La défense lorraine encaisse trop de buts. Du coup, la barre du succès est placée haut. Marquer trois fois n’est guère, présentement, dans les cordes de l’ASNL trop occupée à fouiller sa technique collective dans l’entrejeu pour être percutante dans la surface de vérité.

Et lorsque Youssouf Hadji n’est pas dans son assiette, l’équipe convertit insuffisamment ses occasions. L’attaque a tiré à deux reprises contre les poteaux de Bernardoni. Nancy, malgré l’abnégation de Laurent Abergel, manque d’envergure au milieu du terrain. De sorte que Clermont a fait au moins jeu égal avec sa rivale meurthe et mosellane. Il ne faudra pas s’en contenter à l’avenir.

Flèche droite